Nelson (Arnaud Dormeuil) Nelson (Arnaud Dormeuil) et Payen (Pierre-Louis Rivière) Le masque (Arnaud Dormeuil) et Payen (Pierre-Louis Rivière) Mère Kal (Rachel Pothin) La Récitante (Nicole Leichnig), Payen (Pierre-Louis Rivière) La Récitante (Nicole Leichnig), Nelson (Arnaud Dormeuil) et Payen (...) Nicole Leichnig et Arnaud Dormeuil

1987, 1988

1987 - Nelson et le volcan

Emmanuel Genvrin

Créé le 8 juillet 1987, Saint-Denis, texte et mise en scène d’Emmanuel Genvrin, musique de Jean-Luc Trulès , décors de Laurent Segelstein
Cette pièce est une version jeune public inspirée de Runrockdont elle emprunte le thème du volcan, des costumes et éléments de décor. Elle ajoute sur scène les personnages traditionnels de Grandiab et de Madame Debassayns, célèbre propriétaire d’esclaves. Spectacle très drôle et très bien interprété par Arnaud Dormeuil, les représentations durent cependant être suspendues car sur la fin Nelson s’enivrait pour se donner du courage. Cela plaisait infiniment aux enfants, pas aux ligues de vertu locales. Il est vrai que l’alcoolisme était un vrai fléau à l’époque à La Réunion. On ne peut rire de tout. Plus tard, dans une version plus "soft" Nelson s’endormait grâce à une tisane romarin-marjolaine.(Emmanuel Genvrin). La pièce a été éditée en 2019 dans le recueil Noéla et sept pièces de théâtre pour marmailles chez Orphie.

la pièce

Sur le volcan de la Fournaise, madame Debassyns est importunée par les touristes. Elle supplie Gran Diab de lui trouver un autre logis.

PUBLICATIONS

JPEG - 389.7 ko
Couverture du texte paru aux éditions Orphie (2019)

PRESSE

Extrait de presse

« Runrock a fait un petit. Le public retrouve avec plaisir les populaires acteurs du théâtre Vollard, une compagnie au sens précis et fort du terme. » [Visu]

Article critique

PDF - 898.3 ko
Visu, juillet 1987

représentations

Créé le 8 juillet 1987 pour le Festival du livre de Saint-Denis, tourné dans l’île et à Art Mafate en août 1988. Au total 37 représentations devant 8 000 jeunes spectateurs.

distribution

équipes

REGIE

  • Jean-Marc Florimond.
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales