1987(nov) - Godard, je vous salue Marie

3 novembre 1987 - Cinérama, La Possession

Une projection à haut risque

La cinémathèque de La Réunion s’apprêtait à projeter le film de Jean-Luc Godard quand l’extrême droite, intégristes et politiciens confondus avec à leur tête le député André Thien Ah Koun, sonnèrent la mobilisation et appelèrent à manifester et à prier devant RFO ( ?!). Afin de ne pas « troubler l’ordre public », les salles commerciales se désistèrent les unes après les autres, y compris celles du président communiste de la Région Mario Hoareau ! Nous venions d’emménager dans un cinéma de La Possession et avons proposé nos services à notre ami Gorges Boissier, le patron de la Cinémathèque, militant socialiste qui ne manquait jamais d’inviter la troupe Vollard à l’occasion de ses festivals de cinéma. La tension montait de jour en jour, la presse jetait de l’huile sur le feu, on entendait les discours les plus saugrenus par exemple que l’île était symboliquement une femme et donc consacrée à la Vierge Marie. Ou bien que Georges Boissier était sous l’emprise de Satan. Au député TAK qui avait déclaré "la projection n’aura lieu à aucun prix" nous avions répondu dans la presse "qu’elle aurait lieu à tout prix". La veille de la projection, nous nous sommes barricadés armés de manches de pioche tandis que des projecteurs de théâtre balayaient les alentours.

La journée du 3 novembre

Au matin, les "fidèles" se rassemblèrent au Tampon, fief du député, décidés à attaquer le théâtre. Dissuadés sans doute par la Préfecture ils se dirigèrent en autocars (qui avait payé ?) vers l’église Saint Jacques de Saint Denis. l’Evêché avait pris contact, me donnant rendez-vous à la cure. Il y avait là des représentants de diverses associations catholiques, des bonnes soeurs, des prêtres dont une sorte d’inquisiteur très excité. Les journalistes, les caméras attendaient à la sortie. Je discutais avec eux pendant des heures. Je défendis la liberté de création, la liberté d’expression, dénonçais toute oppression et toute censure. A la même époque les catholiques se plaignaient d’être mis à l’index par les Sandinistes au Nicaragua. Je fus évidemment menacé, voué aux Enfers, on me brandit un crucifix sous le nez, etc. De guerre lasse un curé vint me chercher pour aller négocier à l’Evêché rue de Paris. Là bas, autre ambiance, en l’absence de Monseigneur Aubry retenu à Rome, je m’entretins avec le vicaire général. Il était gêné et conscient d’avoir été débordé par les intégristes. Il me demanda de rester un moment le temps que les esprits s’apaisent. On bu du thé et on parla d’art. Pendant ce temps, à La Possession on projetait quatre fois le film tant il y avait de monde. L’image était exécrable et le son inaudible, mais chacun avait à cœur d’y assister.

Epilogue

A son retour l’évêque me donna l’absolution par voie de presse. Ce ne fut pas le cas de Georges Boissier. La justice trouva une affaire de moeurs à lui mettre sur le dos. Prof, il photographiait et filmait parfois des élèves nus pendant des ateliers "audiovisuels" ! Il fut jeté en prison où il mourut dans des conditions étranges, avant son procès. Ses proches obtinrent par la suite un non-lieu. Quant à moi j’étoffais mon dossier Renseignements Généraux d’un nouvel épisode après l’affaire du Grand Marché. Mais le théâtre Vollard avait tenu bon et à la veille de la création de Garçon, tout le monde savait désormais où se trouvait le Cinérama

Video Affaire Je vous salue Marie - Cinérama de La Possession - 3 novembre 1987 - durée 2 mn - IMG/flv/Web_Je_vous_salue_Marie.flv

Presse On censure Je vous salue Marie

PDF - 185.6 ko
JIR 29 octobre 87 Je vous salue manif
PDF - 569.6 ko
Le Quotidien 29 octobre 87 TAK passe a l’acte
PDF - 988.6 ko
Temoignages 29 octobre 87 Le pelerin du Tampon
PDF - 419.8 ko
Temoignages 1 novembre 87 TAK arriere toute
PDF - 625.2 ko
Temoignages 2 novembre 87 Tristes croises
PDF - 778.6 ko
JIR 3 nov 87 Projection tous risques

projection au Cinérama

PDF - 540.9 ko
Temoignages 4 novembre 1987 Aujourd’hui la première
PDF - 514.5 ko
Temoignages 4 novembre 87 Chronique d’une croisade annoncee et dissoute
PDF - 755.8 ko
JIR 4 novembre 87 Polemique La derniere seance
PDF - 346.1 ko
JIR 4 novembre 87 Succes pour Godard
PDF - 397.6 ko
Le Quotidien 4 novembre 87 700 spectateurs saluent Marie
PDF - 424.8 ko
Le Quotidien 5 novembre 1987 Marie nous sommes des laches
PDF - 481.2 ko
Quotidien, Temoignages 5 nov 87 Vollard accueille Godard, Je l’ai vu

les leçons d’une censure

PDF - 464.9 ko
Visu novembre 87 Bonjour la pub
PDF - 570.4 ko
JIR 16 novembre 1987 Mgr Aubry, Tirons les lecons
PDF - 477.9 ko
1989 Non lieu Boissier
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales