Emmanuel Cambou et Emmanuel genvrin Le verre de l'amitié Elle est bonne
1995 - De l'eau à la Grande Chaloupe

1995

La population de cet écart de Saint-Denis, exaspérée par le manque d’eau, voulut interdire les répétitions de Lepervenche. Des éléments « incontrôlés » tentèrent même de saboter les rails et de mettre le feu aux décors. Il fallait trouver de l’eau ! Un chauffeur de l’association Ti-train eut l’idée de rouvrir les forages anciens où soi-disant il n’y avait qu’une eau saumâtre. L’eau était douce ! Un voisin avoua qu’on lui avait dit de se taire, les autorités ne désirant pas aménager un secteur enclavé et habité par des occupants sans titre. Les laboratoires refusèrent d’analyser cette eau…

le dessous des cartes

Derrière le caractère folklorique de cet épisode se cachent des problématiques réunionnaises hélas typiques. La présence du théâtre Vollard dans le quartier a perturbé le train-train quotidien et le partage traditionnel des pouvoirs : Un sorcier bien connu allié au leader local du Renouveau charismatique "montent" la population contre le spectacle (on le retrouvera plus tard, ordonné prêtre, impliqué dans un scandale pédophile). Les habitants comptent également monnayer la présence de Lepervenche sur leur territoire. Leur territoire ? En réalité ils sont squatters sur des terres d’un Département qui entend les expulser pour constituer une réserve naturelle. Ce n’est donc pas le moment de trouver de l’eau ou l’en apporter par canalisation. L’adjoint "socialiste" du quartier prend parti contre nous et les vrais intérêts d’une population assistée qui tire des revenus de la restauration des spectateurs et de l’animation musicale de l’entracte. Nous trouverons finalement un accord mais nous ne reviendrons pas : bien des années plus tard plus tard l’association du quartier nous demandera de revenir...

Vollard condamné, lepervenche compromis

L’époque ne nous est pas favorable. Les autorités, Drac et mairie de Saint Denis en tête, veulent se venger d’Ubu Colonial ("Vollard, c’est fini") et du soutien de Télérama et Charlie Hebdo, d’autant que le spectacle est invité malgré eux à Paris Quartier d’Eté (le comité des experts juge le spectacle mauvais et déconseille sa tournée en métropole). Les médias locaux, qui n’ont pas fait preuve d’un courage particulier, attendent la troupe au tournant : le piège peut se refermer sur l’air d’un prétendu divorce enre la Troupe Vollard et le peuple. Une vingtaine d’articles plus ou moins orientés vont alimenter une bulle médiatique.

Humour et coup de pouce du destin

Alors que l’on nous croit morts,"pas d’eau, pas de spectacle" coup de pouce du destin : un chauffeur de l’association Ti Train lontan a l’idée d’ouvrir un forage d’eau et de descendre un godet au bout d’une ficelle dans le tuyau. Il goûte une eau parfaitement potable. un proche voisin confirme alors que les employés du Département ont bien trouvé de l’eau douce il y a quelques années mais ont interdit aux riverains d’en faire état, sous peine de représailles (ils sont squatters). Nous mettons en scène le "miracle" : Vollard a trouvé de l’eau, les rieurs sont de notre côté, le spectacle peut reprendre !

articles du Quotidien

PDF - 853.6 ko
Le Quotidien 27 juillet 92 De l’eau dans le gaz
PDF - 1009.1 ko
Le Qotidien 29 mars 95 Ticket de quai refuse poiur Vollard
PDF - 457.8 ko
Le Quotidien 20 mars 95 Vollard brandit le verre de l’amitie

articles du Réunionnais

PDF - 1 Mo
Le Reunionnais 14 fevrier 95, Robinets toujours a sec la tension monte
PDF - 952.6 ko
Le Reunionnais 16 mars 95 Vollard dans le collimateur de la grande Chaloupe
PDF - 924.2 ko
Le Reunionnais 18 mars 95 L’installation de Vollard tres compromise
PDF - 948.1 ko
Le Reunionnais 20 mars 95 L’eau salee s’est transformee en eau douce
PDF - 1.1 Mo
Le Reunionnais 23 mars 95 la situation s’enlise
PDF - 1 Mo
Le Reunionnais 29 mars 95 Lepervenche chemin de fer deraille
PDF - 1.9 Mo
Le Reunionnais 30 mars 95 Occupe nout population avant

Articles du Journal de l’île

PDF - 348.2 ko
JIR 18 mars 95 Non a Vollard
PDF - 813.5 ko
JIR 20 mars 95 Histoire d’eau a la Grande chaloupe
PDF - 1 Mo
JIR 21 mars 95 Inutile de se jeter a l’eau le naufrage est ailleurs
PDF - 938.5 ko
JIR 22 mars 95, le fin mot de l’histoire d’eau
PDF - 736.3 ko
JIR 23 mars 95 La balle est dans le camp des habitants
PDF - 531.9 ko
JIR 24 mars 95 La population campe sur ses positions
PDF - 200.4 ko
JIR 25 mars 95 Statu quo a la Grande Chaloupe
PDF - 540.6 ko
JIR 29 mars 95 Lepervenche exclu de la grande chaloupe
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales