DOMINIQUE CARRERE « TOUS MES ESCLAVES SONT ENTRES DANS LEUR DEVOIR. » Avec Emmanuel Cambou en 1989 accordéon dans Carousel en 1991 tournée d'Etuves à Maurice en 1989 Maximilien dans Carousel en 1991 tournée aux Francophonies de Limoges en 1989 manif du 1er mai 1997 Prosper dnas Marie Dessembre en 1991 Docteur Papa dans Lepervenche en 1990 avec Délixia Perrine dans Lepervenche en 1990 Césaire dans Milleniul l'Apocalypse en 1992 Khtonios dans Les Dionysiennes en 1991 Coulisses de l'Esclavage des Nègres en 1989 Monsieur de Saint-Frémont dans l'Esclavage des Nègres en 1988 un gangster dans Les Flamboyants en 1986 coulisses d'Etuves en 1989 Avec Serge Daffreville dans Millenium l'Apocalypse en 1992 Jupiter dans Amphitryon en 1987 avec Rachel Pothin Prosper dans Marie Dessembre - 1990 _ avec Pierre-Louis Rivière Jean-Baptiste dans Etuves répétition en 1988 avec Sylvie Cadet, Rachel Pothin, (...) Jean-Baptiste dans Etuves en 1989 avec Karine Techer salut aux côtés de Sylvie Cadet en 1988 tournée de Run Rock à Grenoble en 1988
Dominique Carrère

comédien

Éducateur de formation, musicien et chanteur, militant culturel, Dominique Carrère, après une expérience de cirque professionnel, intègre la troupe Vollard dont il devient le représentant des comédiens à partir de 1987 quand il joue Laloi dans Run Rock, Prosper à la reprise de Marie Dessembre, Jupiter dans Amphitryon, Moïse dans Garson. Il interprète Monsieur de Saint Frémont dans l’Esclavage des Nègres, Jean-Baptiste dans Étuves et le fameux Docteur-Papa de Lepervenche dont il écrit certaines chansons. Il est Maximilien dans Carousel de Pierre Louis Rivière, Khtonios dans Les Dionysiennes d’Aloual. Parallèlement il est musicien dans Tropicadéro et participe aux fêtes de Jeumon. Après 1992 et la grève de la faim, il est un remarqué Pontife dans Millenium l’Apocalypse puis quitte le théâtre pour devenir restaurateur au Port. L’expérience n’ayant pas été concluante, il reprend du service comme directeur des affaires culturelles de la ville du Port, délégué au comité pour la culture et l’éducation. Il anime les débats à "Kabar Z’intermittents" en 1997 tout en continuant d’écrire des ségas pour la compagnie (Votez Ubu Colonial). Il travaille un temps aux affaires culturelles de Saint-Denis, devient président du Pôle Régional des Musiques Actuelles, puis en 2007 chargé de communication au Centre Dramatique de La Réunion et pour finir en 2009 directeur de la salle Leconte de Lisle de Saint-Paul.
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales