Prise de possession des laves de Saint Philippe le 31 mai 1987 Cimarron (Jean-Luc Trulès), Mimose (Rachel Pothin) Payen (Pierre-Louis Rivière), Ariane (Nicole Leichnig) Parle Pa (Baguet'), Melusine (Nicole Angama), Payen (Pierre-Louis Rivière) Melusine (Nicole Angama), Nelson (Arnaud Dormeuil) Baguet', Pierr-Louis Rivière, Rachel Pothin, Nicoel Leichnig Capitaine Raider (Emmanuel Genvrin), Ariane (Nicole Leichnig), Nelson (Arnau (...) Nelson (Arnaud Dormeuil), Parle pa (Baguett) affiche de Run Rock Payen (Pierre-Louis Rivière), Ariane (Nicole Leichnig) Nelson (Arnaud Dormeuil), Cimarron (Jean-Luc Trulès), Ariane (Nicoel leichnig (...) Capitaine Raider (Emmanuel Genvrin), Ariane (Nicole Leichnig) Payen (Pierre-Louis Rivière), Ariane (Nicole Leichnig) Melusine (Nicoel Angama), Laloi (Gilles Lauret) Nelson (Arnaud Dormeuil) Coulisses : Rachel Pothin, Nicole Leichnig La toupe sur les coulées de lave du volcan de La Réunion Nicole leichnig, Rachel Pothin, Emmanuel Genvrin, Jean-Luc Trulès, Nicoel Ang (...) Prise de possession des laves de Saint Philippe Zigom de Grenoble (1988) : Baguet', JM Florimond, Nicole Angama, Rachel Pothi (...) Aux Antilles : Nicole leichnig, Baguet', Rachel Pothin, Jean-Marc Florimond, (...)

1987, 1988

Run Rock

Emmanuel Genvrin

Crée le 5 juin 1987 au Grand Marché, Saint-Denis Texte et mise en scène : Emmanuel Genvrin - Musique : Jean-Luc Trulès Décors : Laurent Segelstein - costumes : Rachel Pothin et Alain Serge Chorégraphie : Yao

affiche de Run Rock« J’avais achevé le texte en janvier 1987, quelques semaines avant le lancement d’une pétition pour le maintien de Vollard au Grand Marché. Nous étions littéralement sous pression, avions " occupé " le théâtre pendant les répétitions et l’autorisation de jouer n’était arrivée qu’à la veille de la première ! Je voulais décrire les comportements des Réunionnais en Afrique, en Nouvelle-Calédonie et surtout à Madagascar où une expérience d’implantation d’agriculteurs à la Sakay avait mal fini. Baguette (taille : 2 m 10) joua aux côtés d’Arnaud Dormeuil (taille : 1 m 40), Laurent Segelstein peignit les décors et Jean-Luc Trulès composa une partition rock dont des extraits sont encore aujourd’hui au répertoire de Tropicadéro. Cette année-là, une éruption volcanique agrandit La Réunion d’une dizaine d’hectares. À qui appartenaient ces terres nouvelles de la Pointe de la Table ? Étaient-elles françaises ? Le Théâtre Vollard se les appropria et les distribua à son public. À chaque représentation de Run Rock, un tirage au sort attribuait aux spectateurs un morceau de lave et un titre de propriété. Une journée de « prise de possession » eut lieu le 1er juin 1987 avec levée des couleurs (empruntées aux pompiers de Saint-Denis !), pique-nique républicain, construction d’un poste de douane, d’une stèle et pose de la première pierre du Centre dramatique de La Réunion ! Ce style de spectacle était trop dépendant d’un fonctionnement de compagnie. Après 1987, les comédiens permanents deviendront intermittents du spectacle et permettront d’élargir la distribution. En 2001 la pièce est reprise par des jeunes de l’association Icare de Saint Pierre. » [E .Genvrin]

la pièce

En 2050, un volcan surgit au sud de l’océan Indien. Le site est interdit par la gendarmerie mais un premier groupe, autour du rasta Cimarron, réussit à s’établir, bientôt rejoint par une famille de colons, les Payen.

le programme

PDF - 2.4 Mo
lire le programme

DVD de la captation complète disponible dans boutique

Vidéo Run Rock, Grand Marché 1987, Pointe à Pitre 1988 - durée 5 mn - IMG/flv/Runrock_web_6.flv

la presse

« Run Rock, l’histoire d’une troupe qui, au-delà des orages à traverser, pense avant tout au plaisir du public »
[Le Quotidien de La Réunion]

« Il y a un tel plaisir à voir ça, c’est tellement goguenard, rempli de clins d’oeil. Run Rock c’est avant tout du culot et de la joie : celle d’un groupe en parfaite cohésion »
Alain Gili [Visu Hebdo]

« Un joyeux moucatage. On ne s’ennuie pas une seconde durant ce spectacle qui s’inscrit dans la lignée des fêtes théâtrales qui font l’originalité de la troupe Vollard »
Marine [Journal de l’île]

« C’est sans doute l’ouvre la plus comique qu’ait écrite Emmanuel Genvrin et l’ensemble de la troupe s’essaye heureusement à la satire tous azimuts »
Pascale David [Temignages]

« Succès d’estime pour le théâtre Vollard : la pièce est sympathique, amusante, pleine de rythmes et de musique, de jolies filles et de chansons »
P.Chamoiseau [Antilla]

articles de presse

PDF - 1 Mo
Le Quotidien (N.Legros), juin 1987, Run Rock
PDF - 1.2 Mo
JIR (Marine), juin 1987, Run Rock
PDF - 694.2 ko
Visu (A.Gili), juillet 1987, Run Rock
PDF - 1.2 Mo
Temoignages (P.David), juin 1987, Run Rock
PDF - 832.1 ko
La Vie Economique (Martinique), mai 1988, fanfare Run Rock
PDF - 779.6 ko
Visu (A.Gili), avril 1988, Run Rock
PDF - 364.8 ko
Le regard d’André Gintzburger sur Run Rock in "L’indifférence et la curiosité" (2010)

représentations

Créé le 5 juin 1987 au Grand Marché de Saint-Denis pour 12 représentations, reprise en avril 1988 au Cinérama pour 12 représentations, participation aux Rencontres caribéennes de théâtre en Martinique et Guadeloupe en mai, au Zigom de Grenoble en juillet. 28 représentations devant 4 100 spectateurs. A partir des années 90 Jean-Luc Trulès et le groupe musical Tropicadéro reprennent et réorchestrent certains"musicals" de Runrock tels "Dom Tom" ou "Kartyé Kanyar".

distribution

équipes

CONSTRUCTION

  • Laurent Segelstein, Antoine Duvignaux, Hélène Corré, Jacques Delors, Hervé Mazelin,, Jean-Marc Florimond.

COUTURIERES

REGIE GENERALE

REGIE LUMIERE

  • Jean-Marc Florimond.
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales