Sally (Isabelle Désiré), Zény (Arnaud Dormeuil) Rosaire (Emmanuel Genvrin), Christophe (Serge Daffreville), Tino (Brrnard Go (...) Rosaire (Emmanuel Genvrin) devant le carousel Christophe (Serge Daffreville), Rosaire (Emmanuel Genvrin), Tino (Bernard Go (...) Innocent (Pierre-Louis Rivière), Christophe (Serge Daffreville), Tino (Bernar (...) Thérèse (Délixia Perrine), Neige (Nicole Payet) La Chatte (Rachel Pothin), Maximilien (Dominique Carrère) Tino (Bernard Gonthier), La Chatte (Rachel Pothin) Mariage : Rachel Pothin, Philippe Clavié, Bernard Gonthier, Nicole Payet, Pie (...) La tante (Délixia Perrine), Zény (Arnaud Dormeuil) Madoré (Jean-Luc TRulès), Tino (Bernard Gonthier) L'équipe de création : Hervé Poydemenge, Jean-Marc Florimond, Jean-Luc Trulès, A (...)

1992, 1994

Carousel

Pierre-Louis Rivière

Crée le 7 avril 1992 à Jeumon, Saint-Denis Texte et mise en scène : Pierre-Louis Rivière - Musique : Jean-Luc Trulès Scénographie : Hervé Mazelin - Costumes : Hervé Poydemenge

« Son œil suivait le mouvement des petits tourbillons, des volutes multicolores emprisonnées dans le verre d’une bille ramassée en cachette après le passage d’enfants insouciants. Petits mondes de verre où parfois la neige tombait doucement, œilleton d’un faux Kodak miniature à travers lequel il découvrait les merveilles de Rome ou de Paris, ou quelquefois les choses défendues, le corps nu des femmes. Jusqu’au jour de kermesse ensoleillé où le carrousel dressé lui donnait le pouvoir de sauter dans le rêve, de partir en voyage : en bateau, en petite auto, emporté par le mouvement d’un monde tourbillonnant qui ne tient plus seulement dans la main. » [Pierre-Louis Rivière]

résumé

Au hasard d’une panne de mobylette, Sally croise Zeny, le squatter d’un carrousel en ruine. Il évoque son passé, une chronique des fêtes foraines des années cinquante avec ses "mariages lontan", ses radio-crochets et ses secrets de famille lourds à porter. Le texte a été imprimé aux éditions du théâtre Vollard.

le programme

PDF - 924.1 ko
lire le programme

Vidéo Carousel Jeumon 1992 - durée 2 mn - IMG/flv/Web_carousel_3.flv

extraits de presse

« Dès qu’on arrive, il est là. On ne voit que lui, dans la faible lumière jaune d’après fête. Le carrousel avec ses peintures sucrées, ses petits chevaux aux queues raides comme des balais de crin, figé comme le temps »
ADV [Le Quotidien de La Réunion]

« Un spectacle hanté des charmes de la kermesse avec un carrousel de souvenirs »
Micheline Servin [Les Temps Modernes]

« Ils déploient une grande énergie pour faire vivre Carousel, parfum de nostalgie, saveurs d’un autre temps et musique d’une époque lointaine »
Aziz Patel [Star Télé]

« Arnaud Dormeuil fait rejaillir tout un monde frustre et un peu paumé qui se raccroche à un carousel de bois, personnage central de la pièce »
[Hebdo Plus]

« Un spectacle agréable et mélancolique autour d’un carousel et des "petites gens" qu’il fait vivre dans un décor désuet de fête foraine »
[Bébète, fanzine des Arts]

« Implacable chronique de village. Il faut voir cette œuvre surprenante et magnifique »
Pascale David [Témoignages]

la presse

PDF - 1.4 Mo
Le Quotidien (A.De Villier), avril 1992
PDF - 692.1 ko
Star Télé, avril 1992
PDF - 1016.1 ko
Temoignages (P.David), juin 1992
PDF - 1.1 Mo
Temoignages (Pteros), mai 1992
PDF - 918.4 ko
Temwanyaz, zyin 1992
PDF - 2.2 Mo
Les Temps modernes (M. Servin), juillet 92
PDF - 601.3 ko
Bébète, juin 1994
PDF - 128 ko
Hebdo Plus, juin 1994
PDF - 1 Mo
Le Quotidien (Y.Baunez), avril 1994

représentations

Créé le 7 avril 1992 à Jeumon, repris à Saint-Denis, Saint-Louis, Tampon, Trois Bassins, Cilaos, Le port en 1994. 41 représentations devant 11 500 spectateurs.

distribution

équipes

CONSTRUCTION

  • Philippe Clavié, Richemond Gilas,, Pascal Trulès, Dominique Copeau, Louis Da Silva Pinto, Sabine Capliez, Térésa Small, Rosine Lantheaume, Frédéric Cavalie, Emmanuel Genvrin,, Hervé Pœydomenge, Éric Brizolié avec l’aide technique de la Sucrière du Nord-Est.

COUTURIERES

  • Scholastique Dormeuil, Huguette Quipandié, Daisy Catren

REGIE GENERALE ET LUMIERES

  • Jean-Marc Florimond.
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales