Le Triomphe de l'amour avec Augustine Touzet - 1983 Le Triomphe de l'amour avec Emmanuel Genvrin - 1983 Tournée 84 avec Marie Hélène Dormeuil, Dominique Attali Torouze, avec Pierre Louis Rivière avec Jean-Luc Trulès et Rachel Pothin en 84 avec la troupe devant le théâtre de Châtellerault en 1984
Cham's

comédien

D’origine malgache et comorienne, Chamsiddine Bénali, dit Cham’s, entre à Vollard en 1981. Il remplace Jean-Luc Trulès dans Le Mariage de Mascarin, il est arlequin dans le Triomphe de l’Amour en 1983, Séga dans Nina Ségamour, Valère dans Le Médecin Volant en 1984, Mako dans Torouze en 1984. À la suite d’une rencontre avec le Théâtre de l’Unité en 1983 lors de la tournée en métropole de Vollard, il fonde la Ligue d’impro réunionnaise. Alors que l’on reprend Torouze au Grand Marché, Cham’s quitte inopinément la troupe en laissant un mot d’excuse. Crise ? Lassitude ? Nous ne le saurons jamais. Jean-Luc Trulès reprendra son rôle au pied levé. Il quitte brutalement La Réunion. Après une formation chez Ariane Mnouchkine, il crée sa propre compagnie, le Théâtre de la Fournaise, et poursuit une carrière solo à Paris. Rentré au pays dans les années 90 il fonde un théâtre de quartier et une école de comédie au Moufia à Saint-Denis. Accessoirement Cham’s conseille et coatche les hommes politiques pout qu’ils améliorent leur maintien et leur diction. En 2006 le "Cham’s Théâtre", qui a connu de grands succès populaires en traduisant des pièces françaises en créole a émigré dans le sud et pris la succession de la compagnie Talipot à Pierrefond (Saint Pierre). Mais l’expérience n’est pas concluante et le Cham’s Théâtre est Aujourd’hui en sommeil. Son fondateur est devenu en 2008 directeur des affaires culturelles de la Ville de saint-Denis.

article de presse

PDF - 5.4 Mo
Le Quotidien 26 sept 2004. Confrontation Genvrin/Cham’s. Un spectacle qui rend meilleur
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales