HENRI SEGELSTEIN Henri avec Hervé Mazelin devant les bureaux du Grand Marché en (...) avec Agnes Antoir portrait 1987 avec Hervé mazelin qui veanit d'arriver à La Réunion avant le rassemblement du (...) du temps d'Amphitryon au Cinérama conférence de presse au Cinérama pour Amphitryon avec E.Genvrin à l'occasion de l'hommage à Arnaud Dormauil le 3 déc 2008 au (...)
Henri Segelstein

metteur en scène

Henri Segelstein est né juste avant la guerre à Saint-Cloud. Ses parents sont déportés sous ses yeux. Jusqu’à son entrée comme élève au Théâtre Marigny en 1956 il connaît la rue, des bribes de solidarité et les colonies de vacances dans les pays de l’Est. Dans le circuit théâtral d’avant Mai 68, il côtoie la plupart de ceux qui sont célèbres aujourd’hui. Il s’oriente vers le café-théâtre où il se fait un nom. 1968 vient tout bouleverser. Théâtre et engagement politique vont se mêler pour dix ans jusqu’à ce que la politique l’emporte. Henri devient secrétaire général des Amis de la Terre et proche de Brice Lalonde. Puis il suit sa compagne mutée à La Réunion, forme les premiers marionnettistes pour le compte de l’Omj de Saint-Denis, s’occupe de peinture pour son fils Laurent, de théâtre pour ATD-Quart-Monde et Vollard chez qui il met en scène deux classiques, Le Barbier de Séville (1986) et Amphitryon (1990). Il crée au Grand Marché "Gré d’Humeur", un récital poétique qu’il reprend ensuite à Paris.

articles de presse

PDF - 666.3 ko
JIR nov 1986, Un Barbier de Séville moins la barbe
PDF - 502.3 ko
Visu 1987 Gré d’humeur reussi, M. Segelstein
PDF - 400.1 ko
Le Quotidien mars 1990 Le mythe et le comique
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales