RICHEMOND GILAS fin des années 80 L'esclavage des Nègres à Mayotte en 1989 avec Pascal Trulès, décors de Lepervenche - 1990 tournée d'Etuves à Maurice avec Laurent Segelstein, Arnaud Dormeuil, Emmanuel C (...) Etuves à la Plaine des Cafres en 1989 on reconnait Jean-Marc Florimond, Georg (...) Richemond construction des décor de Milleniulm (1992) avec Frank Lyda, Philippe Clavié l'atelier de Vollard à Jeumon à la belle époque : Antoine Duvignaux, Laurent Seg (...) décor d'Etuves à la Citadelle de Port Louis (Maurice) en 1989 au caïmb lors d'un kabar improvisé à Jeumon -1991
Richemond Gilas

régisseur

Originaire et habitant du Port, Richemond est d’abord un militant culturel, fervent défenseur de la culture réunionnaise. Il est actif au sein de Village Titan, dans les arts plastiques avec Alain Séraphine ou Marco Polo, la musique avec Danyel Waro, le cinéma avec Alain Gili. Il rend mille services, installe des expositions, des concerts. Les créateurs sont ses amis avant d’être ses employeurs. Il rejoint Vollard au Cinérama à la fin des années 80 et devient le prototype des régisseurs de la compagnie, capables comme Philippe Clavié ou Jean-Marc Florimond de jouer des silhouettes ou des petits rôles entre les régies. Grâce à eux, pas de frontière entre le manuel et l’intellectuel. S’ils adhèrent au projet ils ne calculent pas leurs heures et se dépensent sans compter. Richemond construit les décors de vollard et assure ainsi les régies pendant 10 ans, d’Etuves à Séga Tremblad en passant par Carousel, Lepervenche, Millenium, Ubu Colonial, etc. Il accompagne les tournées de Vollard à l’extérieur et donne la main aux grandes fêtes de Jeumon : aujourd’hui Richemond est régisseur de la Fabrik, un espace de création théâtrale construit par la Ville de Saint Denis face à Jeumon et confié à la compagnie de Luc Rosello.

article de presse

PDF - 593 ko
Jouer à fond l’intermittence
 
©Théâtre Vollard 1980-2007 | Mentions légales